English | Français    

Georges Cuisenaire

Né à Quaregnon le 7 septembre 1891, Georges Cuisenaire est diplomé du conservatoire de musique de Mons en 1907 et diplomé instituteur de l'école normale de l'état de Mons en 1911. Il obtient également le diplôme de professeur de musique pour l'enseignement des écoles de l'état en 1920.

Il prend ses fonctions d'instituteur dans l'enseignement primaire à Thuin en septembre 1911 à l'école de la ville haute.

Durant la guerre 14-18, il est engagé au service de santé sur l'Yser. Gazé en 1915, il est transféré à Dieppe. Du 1er octobre 1915 au 15 janvier 1919, il prépare sur son lit d'hopital et puis de convalescent les lecons qu'enseigne sa femme Angèle en qualité de suppléante dans différentes écoles primaires de Dieppe.

De retour à Thuin en 1919, il redevient instituteur à l'école de la ville haute jusqu'en 1929, puis à la ville basse jusque fin 1945. En 1935, il est nommé directeur de l'enseignement primaire de la ville de Thuin. Toujours en 1935, il participe à l'exposition universelle de Bruxelles et publie ses "leçons promenades".

C'est en 1945 qu'il imagine des bandelettes de carton coloré qui deviendront, dès 1950, les fameuses réglettes qui en conservent longueur et couleur. En 1951, il publie la brochure explicative "Les Nombres en couleurs".

En 1953, il est reçu à l'université de Strasbourg. L'année suivante, le professeur Gattegno de l'université de Londres fonde la Cuisenaire Company à Reading (Angleterre). C'est le début de la diffusion internationale de la méthode qu'il va présenter en Angleterre, Suisse, France, Grèce (1954), Italie, Allemagne (1955), Canada (1956), Rhodésie, Espagne (1957), USA, Australie, Israël (1958), Pays-Bas, Nouvelle Zélande, Argentine, Afrique du Sud (1961) Singapour, Rhodésie du Sud (1962), Norvège, Liban (1963), Chili, à l'exposition universelle de Montréal (1967), au Zaïre (1970), Burundi (1971) Danemark et Portugal (1972).

En 1971, des associations Cuisenaire sont créées en Suisse, Angleterre, Canada, USA et Belgique. En 1973, plus d'un million de boites de réglettes sont utilisées de part le monde dans 80 pays différents.

Il décède en 1976 dans sa maison du 44 rue St Nicaise à Thuin, désormais sise rue Cuisenaire.

En 2007, sa descendance comporte 7 petits-enfants, 25 arrière petits-enfants et d'innombrables arrière arrière petits-enfants.